Intention

L’histoire de l’alphabétisation peut être retracée à partir d’une série de données et d’écrits qui sont en libre accès : chiffres, promulgation de décrets ou d’arrêtés en faveur - ou défaveur - de l’alphabétisation à Bruxelles, publications dans le Journal de l’alpha, etc. Sur une ligne du temps, nous avons reporté cinq décennies qui ont marqué l’histoire de l’alphabétisation et leur avons associé les données officielles trouvées sur les sites internet des associations et des différents pouvoirs publics impliqués dans la lutte contre l’analphabétisme. Cette ligne du temps et les écrits associés sont une représentation de l’histoire écrite et institutionnelle du secteur. Ces données sont utiles pour saisir certains éléments constitutifs des différents contextes de l’alphabétisation à Bruxelles. Mais, elles ne nous donnent pas accès à la version des personnes qui travaillent ou ont travaillé dans le secteur. L’ambition de cet outil est de mettre en résonance – ou dissonance – l’histoire écrite avec l’histoire orale recueillie auprès des personnes qui ont façonné et continuent à façonner l’alphabétisation bruxelloise et son développement.

Nous avons délibérément choisi d’accentuer la différence de ton et de forme entre le discours formel des institutions et celui des personnes (qui est empreint d’affection et d’engagement, mais qui est aussi réfléchi et « admissible » que celui qui est écrit). Nous laissons donc la place au lecteur-auditeur de mesurer la distance qui existe entre ces deux formes de narration. Ainsi, alors qu’il existe une certaine rigidité dans les textes renseignant les dates mises en lumière sur la ligne du temps, nous espérons que vous vous laisserez emporter par la chaleur des témoignages des acteurs et des actrices de l’alphabétisation à Bruxelles, que nous tenons d’ailleurs à remercier chaleureusement.

La ligne du temps de l’alpha est un outil qui se veut intuitif, vif et maniable, susceptible d’évolutions et d’être mis à jour. Nous vous encourageons donc toutes et tous, vous qui êtes concerné.e.s ou intéressé.e.s par cette histoire, à nous faire part de vos idées et de vos propositions. Nous souhaitons alimenter cet outil avec d’autres événements ou dates significatives, avec de nouveaux témoignages, documents, photos ou vidéos.

Partenaires

Cette ligne du temps ne se serait jamais concrétisée sans l’appui de diverses personnes et de certaines associations et institutions. Lire et Ecrire Bruxelles veut les remercier et les honorer. Cette ligne du temps est, comme l’histoire de l’alphabétisation à Bruxelles, le résultat d’un travail collectif où des institutions publiques, des associations et des personnes ont collaboré dans un but commun ; dans ce cas, afin de retracer l’histoire de l’alphabétisation à Bruxelles sur les cinq dernières décennies.

Nous voudrions commencer par remercier les personnes qui ont témoigné de leur vécu, de leur expérience et de leur analyse de l’histoire de l’alphabétisation à Bruxelles. Cette ligne du temps n’aurait pas de sens sans leur contribution volontaire et engagée. Ensuite, nous voudrions remercier les travailleurs de l’asbl Banlieues qui ont enregistré et mis en forme les entretiens, designé et créé notre page web. Nos remerciements vont également à Manu Scordia car nous estimons que sans ses illustrations (qui dépeignent les évolutions du contexte économique et social bruxellois au cours des cinq décennies que couvre cette ligne du temps), cet outil n’aurait pas été si attrayant, attirant et agréable. Enfin, nous voudrions remercier les pouvoirs subsidiants qui ont financé le travail de Lire et Écrire Bruxelles pour aboutir, parmi beaucoup d’autres projets, à créer cet outil en ligne.